Trafic

Entreprise

 

Historique

Lorsque fut ouverte par la compagnie du Jura Industriel, le 2 juillet 1857, la première ligne de chemin de fer de la chaĂ®ne du Jura suisse entre La Chaux-de-Fonds et Le Locle, la plus ancienne voie ferrée de notre pays (ZĂĽrich - Baden) n'avait que 10 ans d'existence.

Ce n'est que vers 1870 que la fièvre des constructeurs de lignes de chemins de fer s'étendra alors rapidement Ă  toute la région. Ainsi la ligne Porrentruy - Delle fut ouverte en 1872, Sonceboz - Tavannes en 1874, Delémont - Moutier et Court - Tavannes en 1876, Glovelier - Porrentruy et Moutier - Court en 1877, qui permit la liaison entre Bienne et Delémont.

Ouverture des lignes exploitées actuellement par les Chemins de fer du Jura

1. Tavannes - Le Noirmont (CTN), longueur: 22'979 m, écartement des rails: 1 m.
Sur le tronçon Tavannes - Tramelan (TT): ligne exploitée Ă  la vapeur dès 1884 et dès 1913 Ă  l'électricité. Tramelan - Les Breuleux - Le Noirmont (TBN): ligne exploitée Ă  l'électricité dès 1913.
Les deux compagnies fusionnèrent pour former la compagnie Tavannes - Le Noirmont (CTN).

2. Saignelégier - La Chaux-de-Fonds (SC), longueur: 26'446 m, écartement: 1 m ligne exploitée dès 1892 Ă  la vapeur.

3. Saignelégier - Glovelier (RSG), longueur: 24'891 m, écartement: 1 m (jusqu’en 1952 écartement normal de 1435 mm). Ligne exploitée dès 1904 Ă  la vapeur.

4. Porrentruy - Bonfol (RPB), longueur: 10'893 m, écartement: normal de 1435 mm. Ligne exploitée dès 1901 Ă  la vapeur, prolongée en 1910 jusqu'Ă  la frontière alsacienne oĂą elle se raccordait au réseau des chemins de fer du Reich.


Fusion

La Compagnie des chemins de fer du Jura a été fondée en 1944. Elle est née de la fusion des quatre compagnies précitées qui exploitaient jusque-lĂ  séparément leur ligne.


Réorganisation technique (1946 - 1953)
 
Réseau Ă  voie étroite: La ligne Glovelier - Saignelégier a été transformée Ă  l'écartement de 1 m pour ligne Glovelier - Saignelégier a été transformée Ă  l'écartement de 1 m pour permettre l'utilisation rationnelle du matériel et du personnel.

Le matériel roulant a été entièrement remplacé par des véhicules modernes, Ă  l'exception d'une automotrice et d'une voiture qui ont été conservées et restaurées pour des voyages touristiques.

Toutes les lignes ont été électrifiées et alimentées en courant continu Ă  1'500 volts par six sous-stations Ă : Orange, Les Reussilles, Le Noirmont, La Ferrière, Pré-Petitjean et Sceut. Ce choix a été déterminé par la présence des CMN (aujourd'hui TransN) Ă  La Chaux-de-Fonds qui utilisaient le mĂŞme courant.

Réseau Porrentruy - Bonfol: La ligne a été électrifiée et alimentée en courant de 15'000 volts et 16 2/3 pér/sec. avec une caténaire Ă  consoles diagonales.

Le parc a été constitué de locomotives légères et de voitures Ă  voyageurs anciennes révisées provenant du réseau CFF.


Renouvellement du matériel
 
Réseau Porrentruy - Bonfol : En 1968, les locomotives légères ainsi que les trois voitures Ă  voyageurs ont été remplacées par une rame de 168 places assises composée d’une BDe et d’une Bt. Une autre BDe venait compléter le parc en 1980.
 
Le 12 novembre 2009, une rame NTN (RBDe+Bt) rachetée aux CFF, modifiée et modernisée, est inaugurée Ă  Porrentruy. Baptisée « La Vouivre», elle dispose de 127 places assises.
 
En 2013, une rame (RBDe + Abt) a été rachetée aux BLS. Elle offre 120 places assises (24 en 1ère classe et 96 en 2ème classe) et vient renforcer le matériel existant.
 
Réseau Ă  voie étroite : En 1986, nouveau matériel roulant pouvant circuler Ă  plus de 90 km/h composé de 4 rames réversibles formées d’une automotrice BDe et d’une voiture-pilote ABt avec compartiments de 1ère classe, 6 voitures intermédiaires B et 2 voitures-pilote BDt Ă  compartiments Ă  bagages.
 
En 2001, inauguration de 4 rames automotrices articulées Ă  plancher surbaissé pouvant circuler Ă  90 km/h et comprenant 68 places en 2ème classe et 9 places en 1ère classe.
 
Ces deux livraisons sont destinées au remplacement partiel du matériel construit en 1952/53.
 
En vue de l’accroissement du transport des marchandises et de la modernisation du matériel datant de 1985, trois Be 4/4 (ex-Frauenfeld-Wil) sont mises en service en 2014. Une commande de nouveau matériel est également passée : 5 automotrices Stadler Be 4/4 seront mises en fonction dès 2017 pour renforcer le matériel roulant.


Le Département Transport Routier
 
C’est en 1948 qu’est créé le service des automobiles. Le premier car d’excursion est mis en circulation en 1952. Le service se développe également au transport de marchandises et dès mai 1971 au collectage du lait.
 
Un premier garage est construit en 1957 Ă  la rue de la Gare Ă  Tramelan. En 1979, le service déménage dans un nouveau garage construit Ă  la Grand-Rue. En 1993 un nouveau hangar Ă  véhicules routiers est inauguré également Ă  Tramelan.
 
Après un partenariat avec Croisitour, symbolisé par la marque Croisicar pour nos activités de tourisme en autocar, notre Compagnie lançait le 1er mars 2004 sa propre marque novicar.
 
En mars 2007, nous avons acheté l’activité excursion de CarPostal (PostCar) Ă  Delémont (2 cars). Notre flotte de cars d’excursion compte désormais sept cars et une agence est ouverte Ă  Porrentruy (en partenariat avec un voyagiste local), en complément de celles de Tramelan et Saignelégier.
 
L’agrandissement du Département transport routier se poursuit Ă  Saignelégier avec la construction d’un nouveau garage, dont l’inauguration a eu lieu en mai 2011.



Lignes exploitées 

  • Saignelégier - Boécourt - Soubey: 33,8 km ; ouverture 1948 (Glovelier), 1971 (Soubey), 2011 (Boécourt)
  • Bassecourt - Glovelier - Saulcy - Lajoux - Tramelan/ Saignelégier: 35,7 km ; ouverture 1948 (Glovelier, Saulcy), 1963 (Tramelan), 1986 (Saignelégier - Les Reussilles), 2011 (Glovelier - Bassecourt)
  • Tramelan - Les Breuleux- St-Imier: 20,1 km ; ouverture 1956, 1970 (Les Breuleux)
  • Tramelan - Saignelégier - Goumois: 20,9 km ; ouverture 2006 (concession CarPostal)
  • Saignelégier - Goumois (le dimanche)
  • St-Imier - Les Savagnières - Chasseral: 13,2 km ; ouverture 1981 (exploitée par les CJ dès 1994)
  • St-Imier - St-Imier HĂ´pital: 2,7 km ; ouverture 1995
126,4 km au total
 
Documents 
 historique
 dates importantes
 
 
 
 

 
Le train rouge
qui bouge !