Trafic

Entreprise

 

Transport de passagers

Trafic de base pour les CJ, le transport de passagers s’articule autour de deux axes, ferroviaire et routier.

Le trafic ferroviaire comprend les lignes suivantes: Glovelier—Saignelégier—Le Noirmont—La Chaux-de-Fonds (ligne 236), Tavannes—Tramelan—Le Noirmont (ligne 237) et Porrentruy— Bonfol (ligne 238, Ă  voie normale). S’agissant du tronçon Alle—Porrentruy, plusieurs navettes desservent ces deux localités sur la seule partie ajoulote de notre réseau.

Ces dernières années, nous avons augmenté l’offre de 30% environ, notamment sur le tronçon Saignelégier—Glovelier, avec quasiment un train par heure durant la journée.

Notre trafic voyageurs est hétéroclite: pendulaires, élèves, étudiants, randonneurs, cyclistes et touristes se «partagent» les lignes avec augmentation de l’une ou l’autre catégorie selon les périodes de l’année.

Le trafic régional voyageurs tel que celui des Chemins de fer du Jura bénéficie d’une contribution de nos commanditaires que sont les cantons du Jura, de Berne et de Neuchâtel, ainsi que de l’Office fédéral des transports (OFT).

Avec eux, nous étudions la livraison d’un nouveau matériel roulant Ă  l’horizon 2016/2017. Il améliorera le confort des passagers et sera conforme aux nouvelles exigences fédérales pour les personnes Ă  mobilité réduite.

Concernant les bus, les lignes Tramelan—Glovelier—Bassecourt, Tramelan—Les Breuleux—St-Imier et Boécourt—Saignelégier—Les Breuleux sont surtout fréquentées par les jeunes qui se rendent vers les centres de formation de Porrentruy, Delémont, St-Imier ou Tramelan.

Ce trafic est «concessionné», c’est-Ă -dire soumis aux mĂŞmes règles que CarPostal et les CFF: toute personne possédant un titre de transport valable peut utiliser ces lignes. Le trafic de zone «porte close» – les transports scolaires essentiellement – emmène les élèves vers les différents centres de formation scolaire.

On notera que la ligne St-Imier—Chasseral achemine les skieurs aux téléskis des Bugnenets–Savagnières et les nombreux promeneurs vers le plus haut sommet jurassien Ă  la belle saison. En été, la desserte spéciale Soubey—Saignelégier— Soubey permet de se rendre au bord du Doubs. Nous transportons en moyenne chaque année environ 1,5 million voyageurs dans nos trains et 260'000 dans nos bus.

Le Noctambus

Jusqu’à minuit, les transports publics sont l’affaire des CFF et des compagnies privées. A partir de 1h du matin et jusque vers 4h30 les vendredis et samedis soirs, c’est le Noctambus qui prend le relais. L’Association du Noctambus jurassien, l’ANJ, a la charge de définir besoins, les horaires, les finances, ainsi que nouer les relations avec les cantons et les communes.

Le Noctambus jurassien fonctionne sur une ligne en étoile: Saignelégier—Tavannes, Saignelégier—Glovelier, Saignelégier—La Chaux-de-Fonds et nécessite des minibus et de grands bus en fonction de la demande.

Ce système de transports nocturnes s’est développé en plusieurs étapes après avoir été initié aux Franches-Montagnes par un privé. La demande est lĂ , surtout de la part des jeunes mĂŞme si, de plus en plus, on voit des clients de tous les âges fréquenter les lignes du Noctambus. L’utilisation est particulièrement élevée lors des fĂŞtes de village ou d’autres grandes manifestations régionales.

On notera enfin que le canton du Jura, qui nous avait approchés originellement pour l’introduction du Noctambus, accorde des tarifs préférentiels aux passagers. Une incitation pour la jeunesse Ă  utiliser ce système plutĂ´t que de prendre des risques au volant après une soirée festive.

 
Le train rouge
qui bouge !